Adel al-Joubeir, ministre de l’Arabie saoudite: «Avec le Qatar, nous ne reviendrons pas au statu quo ante»

Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir et le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders © Belga
Le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir et le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders © Belga

Depuis le 5 juin, le petit émirat du Qatar subit un boycott sévère de la part d’un quatuor composé de l’Arabie saoudite, des Émirats Arabes Unis, du Bahrein et de l’Égypte. Sa « faute » ? Soutenir le terrorisme, selon ces contempteurs, ce que l’accusé nie farouchement. Nous avons interrogé ce jeudi à Bruxelles le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Joubeir.

Pourquoi votre présence à Bruxelles, pour parler du Qatar ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct