Embrun – Salon-de-Provence: ce qu’il faut retenir de la 19e étape

Embrun – Salon-de-Provence: ce qu’il faut retenir de la 19e étape

Dernière étape avant le chrono et l’arrivée à Paris, dernière chance pour la plupart des coureurs de s’illustrer. Bon nombre de coureurs entendaient donc intégrer l’échappée du jour qui se dégageait finalement forte de 20 hommes dont trois Belges, à savoir Bakelants, De Gendt et Keukeleire. Un groupe qui se réduisait à 9 unités dans les 20 dernières bornes. Si les 3 Belges appartenaient toujours au bon groupe, ils se laissaient surprendre dans un rond-point où, passant à droite là où les autres prenaient à gauche, Boasson Hagen et Arndt creusaient un écart qui allait s’avérer décisif. Une accélération du Norvégien suffisait pour s’imposer.

L’homme du jour

Evald Boasson Hagen avait fini deux fois 2e au sprint, battu de 6 millimètres par Kittel à Nuits-Saint-Georges et devancé par Matthews à Romans-sur-Isère, il s’impose ici en solitaire. Mission accomplie pour le coureur de la formation Dimension Data.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct