Flower power, le pouvoir d’une fleur

Flower power, le pouvoir d’une fleur

Les hippies se sont largement inspirés de la philosophie beatnik, de la beat generation. Mais il leur fallait leur propre symbole : ce sera la fleur, symbole de paix, d’amour et de non-violence. Les hippies portaient des fleurs dans les cheveux, en couronne bien souvent, brodés dans leurs vêtements et peintes sur leur voiture ou les Combis VW dans lesquels ils vivaient, de façon nomade ou non. La fleur au fusil ! Lors des premières manifestations hippies, la fleur servit aussi pour être glissée dans le canon des armes des policiers ou des militaires chargés de les canaliser. Les hippies distribuaient aussi autour d’eux ces fleurs, devenant ainsi aux yeux du monde entier des « Flower Children », des enfants-fleurs.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct