Été 1967, les hippies débarquent en Californie

Eté 1967, près de 100.000 jeunes déferlent à San Francisco pour changer de vie, et tenter de dépoussiérer le monde. © Reporters.
Eté 1967, près de 100.000 jeunes déferlent à San Francisco pour changer de vie, et tenter de dépoussiérer le monde. © Reporters. - Reporters

Haight-Ashbury, c’était un quartier bien pépère du centre de San Francisco, hérissé de maisons victoriennes plus ou moins délabrées et peuplé de blancs de la classe moyenne. Un quartier sans histoire, limite ennuyeux, qui va devenir en quelques mois l’épicentre de la contre-culture mondiale. Le berceau du flower power. Le lieu le plus cool du cosmos, où il faut absolument être. En 1967, quelque 100.000 hippies venus des quatre coins des États-Unis, mais aussi du Canada, d’Angleterre, voire du Japon, y convergent pour un été totalement dingue. Un été qui va changer la face de la culture mondiale.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct