Châtelet, Ciney, Bilzen: l’avant-garde sous nos latitudes

Les festivals en plein air ont existé de tout temps. Du moins depuis les fêtes paysannes moyenâgeuses célébrant la fin des moissons ou les fêtes royales sous Louis XIV, restées dans toutes les mémoires.

Le 14 juillet 1790, au Champ-de-Mars, à Paris, une teuf monstre a réuni, autour de Louis XVI, une foule de cent mille spectateurs entassés sur des gradins et talus aménagés pour l’occasion. Il s’agissait de fêter dignement le premier anniversaire de la prise de la Bastille. Depuis, les bals populaires de la Fête nationale française perpétuent l’idée de festoyer en musique. Dès 1830, le compositeur Hector Berlioz imagine le festival réunissant différents concerts publics tandis qu’en 1876, Richard Wagner, à Bayreuth, crée le premier festival international. (1)

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct