Martin veut rester prophète en son pays

Martin veut rester prophète en son pays
News

Même voiture (BMW M6), même numéro (99), mêmes couleurs (celles du team allemand ROWE qui l’engage), et mêmes équipiers (le Britannique Alexander Sims et l’Autrichien Philipp Eng) : ce jeudi dès les premiers essais libres des 24 Heures de Spa, Maxime Martin ne pourra que ressentir une impression de « déjà-vu » lorsqu’il reprendra la piste dans un contexte rigoureusement identique à celui qui lui avait permis de triompher il y a douze mois, dans une épreuve marquée du sceau familial grâce à son père Jean-Michel (5 victoires) et à son oncle Philippe (deux). «  Si ce n’est que par rapport à l’an dernier, il y aura encore un peu plus de candidats à la victoire !  », sourit le Bruxellois, qui estime à «  une trentaine  » le nombre d’équipages capables de triompher cette année !

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct