lesoirimmo

Les livreurs de Deliveroo reçoivent un soutien syndical

Les livreurs et travailleurs de Deliveroo exigent de l’entreprise  une négociation collective et la révision du projet de délocalisation.
Les livreurs et travailleurs de Deliveroo exigent de l’entreprise une négociation collective et la révision du projet de délocalisation. - Mathieu Golinvaux.

Une dizaine de coursiers, quelques représentants des syndicats CNE et CSC-Transcom et deux personnes ayant perdu leur travail se sont rassemblés ce jeudi en fin d’après-midi, à Ixelles, à la suite de l’annonce par Deliveroo, l’entreprise bien connue de livraison de plats à domicile, de la suppression de 8 postes sur 14 de son service clientèle. « Deliveroo délocalise à Madagascar, où le salaire minimum est évidemment bien inférieur à la Belgique. Ça a déjà été fait à Londres, où ils ont délocalisé le service clientèle aux Philippines. A Paris aussi, il y a eu une délocalisation », assure une personne ayant reçu son préavis le 17 juillet.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct