Un «All Belgian Stars Big Band» pour rendre hommage à Toots

Tribute to Toots. Cop André Henrot/Creative Commons BY-NC-ND.
Tribute to Toots. Cop André Henrot/Creative Commons BY-NC-ND.

M erci à Jean-Claude Laloux d’avoir osé cette folie d’organiser un festival de jazz. » C’est le guitariste belge Philip Catherine, à la fin d’une formidable prestation, dans le parc de l’abbaye de Leffe, vendredi à minuit, qui lance ce remerciement. Jean-Claude Laloux est l’organisateur du Dinant Jazz, festival ressuscité après trois ans de sommeil. Grâce à Jean-Claude Laloux, en effet, et à tous ceux qui l’aident dans cette entreprise insensée, comme Patrick Bivort, on a vécu une très belle soirée ce vendredi, après la magnifique prestation, jeudi, du trio Mare Nostrum dans la collégiale de Dinant.

Il faut des fous de ce genre pour que l’on continue à pouvoir s’abreuver à ce qui fait l’essence du jazz : le live. Bertrand Flamang à Gand et au Middelheim, Claude Lentz à Gouvy, Jean-Pierre Bissot au Gaume Jazz, Jules Imberechts au Parc de Bruxelles et à Sart-Risbart. Sans eux, pas de festival, pas de jazz d’été. On serait bien blue…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct