Pygmalion, Raphaël Pichon Stravaganza d’amore

<span>Pygmalion, Raphaël Pichon</span> Stravaganza d’amore

C’est dans la Florence de la seconde moitié du XVIe siècle que se développe le genre des « intermedii » musicaux qui apportent une dose de merveilleux au milieu des représentations théâtrales. Mêlant musiques populaires et savantes, des impressionnantes polyphonies au balbutiant récitatif accompagné, ses pages vont devenir le centre d’attraction de ces fêtes, culminant dans la fameuse Pellegrina de 1589, un cycle de six intermèdes autonomes représentés à l’occasion du mariage du grand-duc Ferdinand Ier de Médicis et de Christine de Lorraine. Désormais les premiers opéras vont suivre : la Dafne de Peri, les Euridice de Caccini et Peri jusqu’au chef-d’œuvre absolu de l’Orfeo de Monteverdi en 1607.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct