Le Miroir de Musique Johannes Tinctoris, Secret consolations

<span>Le Miroir de Musique</span> Johannes Tinctoris, Secret consolations

Les œuvres de ce grand théoricien de la musique du XVe siècle ne furent découvertes qu’à partir de 1976. Né à Braine-l’Alleud, Johannes Tinctoris occupe des emplois divers à Cambrai et Orléans avant de rejoindre la cour royale de Naples où il demeure de 1470 à 1487. On ne sait par contre rien de ses 30 dernières années.

La plupart des œuvres du CD proviennent de sa période italienne : un « Credo » d’une Messe (tardive) de l’homme armé, des extraits de messes « sine nomine » et des chansons souvent très ornementées, dont celles issues du Codex de Ségovie.

Cette musique à la fois austère et extrêmement raffinée est interprétée avec tact par le Miroir de Musique, un ensemble dirigé par Baptiste Romain qui fait la part belle aux instruments.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct