Paul Kagame, du «miracle rwandais» au monopole du pouvoir

Le président Kagame en campagne, lundi à Gakenke, au nord-ouest de Kigali
: une omniprésence qui écrase ses adversaires.
Le président Kagame en campagne, lundi à Gakenke, au nord-ouest de Kigali : une omniprésence qui écrase ses adversaires. - Marco Longari/ AFP.

Bleu, blanc, rouge. Lorsqu’on le traverse en venant de Goma après avoir montré son passeport dans un poste frontière flambant neuf, le Rwanda semble en fête. Bleu, blanc, rouge : omniprésentes, les couleurs du Front patriotique rwandais flottent sur les drapeaux, les casquettes, les t-shirts. De grandes banderoles tricolores flottent à l’entrée des villages, les statues sont elles-mêmes décorées aux trois couleurs du parti et sur la vitre arrière de nombreuses voitures privées, on lit une seule injonction « Tora Kagame », « votez Kagame ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct