Le transfert de Neymar, c’est aussi un pied de nez du Qatar à ses voisins

© AFP / Hector Retamal.
© AFP / Hector Retamal.

Et si le transfert record de Neymar avait, au moins pour partie, quelque chose à voir avec la dernière crise dans le Golfe  ? À voir avec ce siège économique imposé à pour raisons politiques au Qatar par ses voisins, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahrein et l’Égypte ?

Quelques mots d’explications.

Le PSG, depuis 2011, c’est le Qatar. Ou plutôt le fameux fonds d’investissement, Qatar Investment Authority, le plus riche du monde. Et le Qatar, c’est la famille Al-Thani, qui règne sur le petit émirat depuis l’indépendance de 1971. Une famille qui adore le sport, devenu l’obsession nationale. Tout est fait au Qatar pour promouvoir les activités sportives, et dans un cadre international de préférence.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct