Le transfert de Neymar, c’est aussi un pied de nez du Qatar à ses voisins

© AFP / Hector Retamal.
© AFP / Hector Retamal.

Et si le transfert record de Neymar avait, au moins pour partie, quelque chose à voir avec la dernière crise dans le Golfe  ? À voir avec ce siège économique imposé à pour raisons politiques au Qatar par ses voisins, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahrein et l’Égypte ?

Quelques mots d’explications.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Mercato