lesoirimmo

Des pharmacies contraintes de refuser des patients «trop coûteux»

En attendant le remboursement de certains médicaments onéreux, les pharmacies doivent avancer l’argent en puisant dans leur fonds de roulement. De quoi mettre certaines, les plus petites, en grandes difficultés financières. © René Breny.
En attendant le remboursement de certains médicaments onéreux, les pharmacies doivent avancer l’argent en puisant dans leur fonds de roulement. De quoi mettre certaines, les plus petites, en grandes difficultés financières. © René Breny.

Le présent est compliqué et l’avenir incertain pour les petites pharmacies. En cause, « la marge des médicaments qui baisse d’année en année », confie une pharmacienne de la région liégeoise qui préfère garder l’anonymat. Il y a également les nouveaux médicaments qui coûtent de plus en plus cher et que les officines doivent préfinancer. En effet, lorsqu’un patient achète des médicaments sur prescription, il ne paie qu’une partie du prix du médicament. Le reste est remboursé ensuite à la pharmacie par la mutuelle. Mais en attendant ce remboursement, les pharmacies doivent avancer l’argent en puisant dans leur fonds de roulement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct