Le Parlement français interdit les emplois familiaux de collaborateurs

Le Parlement français a adopté définitivement jeudi un des textes de moralisation de la vie politique, qui interdit les emplois familiaux de collaborateurs, premier grand chantier législatif du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Le nouveau président avait promis l’adoption rapide d’une loi de moralisation de la vie politique, après une campagne présidentielle émaillée d’affaires mettant en cause la probité de certains candidats. Ce projet de loi pour la «confiance dans la vie politique», sur lequel Assemblée et Sénat s’étaient accordés sur une version commune, a été approuvé par un ultime vote massif des députés, par 383 voix contre 3, et 48 abstentions.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct