L’athlétisme, de retour à Londres pour se refaire une santé

©Photonews
©Photonews - News

Depuis Londres

Cinq ans après des Jeux étincelants au premier abord… mais accusés depuis d’avoir été les plus « sales » de l’histoire avec plus d’un tiers des finalistes liés de près ou de loin au dopage, l’athlétisme va faire son grand retour, dès ce vendredi et jusqu’au 13 août, au stade Olympique de Londres avec ses 16es championnats du monde. Va-t-on y parler d’autre chose que de nouvelles affaires ? C’est bien l’objectif de Sebastian Coe, l’ancien patron des JO 2012, qui, en deux ans de présidence de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), a connu son lot d’ennuis après avoir succédé à Lamine Diack et n’a eu de cesse de s’employer à la recrédibilisation de son sport. Avec, comme point d’orgue, l’exclusion des Jeux de Rio de tous les athlètes russes accusés d’avoir bénéficié d’un dopage d’Etat, l’été dernier.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Euro - Mondiaux