Les métiers en pénurie

C’est un constat qui étonne à chaque fois : comment, compte tenu du nombre du personnes en recherche d’emploi en Wallonie, peut-il encore être possible d’y enregistrer l’existence de métiers en pénurie (pour lesquels le nombre de candidats recensés par le Forem est insuffisant) ? C’est pourtant une liste d’une cinquantaine de fonctions que l’organisme a actualisée dernièrement. Une liste qui va du profil le plus pointu car dédié à une fonction très particulière – technologue en imagerie médicale, technicien frigoriste ou IT Security Expert par exemple – à des fonctions en apparence beaucoup plus communes, même si certaines d’entre elles requièrent une solide formation  : pharmacien, par exemple, mais aussi boucher, attaché technico-commercial, chef d’équipe dans la construction ou électromécanicien de maintenance industrielle, entre autres.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct