Edward Enninful, l’homme assis sur le Trône de Fer de la mode

Dans ses choix éditoriaux comme sur les réseaux sociaux, Enninful se révèle un véritable activiste, luttant ferme contre toutes  les formes de discrimination.
Dans ses choix éditoriaux comme sur les réseaux sociaux, Enninful se révèle un véritable activiste, luttant ferme contre toutes les formes de discrimination. - reuters

Vous avez vu cette vidéo. Sûrement. Comme un demi-million d’autres l’ont vue sur le web en février dernier. Intitulée « I am an immigrant », elle réunissait 81 personnalités du monde de la mode en réaction au décret anti-immigration de Donald Trump : « I am an immigrant, soy immigrant, ich bin einwanderer, je suis immigrée » scandaient des dizaines de mannequins, stylistes, photographes, depuis la créatrice belgo-américaine Diane von Furstenberg à la productrice française Caroline de Maigret ou la top néerlandaise Doutzen Kroes… Derrière ce gros coup de gueule, Edward Enninful, le Britannique qui s’est assis mardi sur le Trône de Fer de la mode : le fauteuil de rédacteur en chef du Vogue UK.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct