Football: le recours à l’arbitrage vidéo déjà contesté

Suite à un problème technique, il a fallu quatre minutes à Wim Smet pour prendre sa décision.
Suite à un problème technique, il a fallu quatre minutes à Wim Smet pour prendre sa décision. - Belga

Alors que Charleroi menait 0-3 à la 45e, Fabrice Olinga s’écroulait dans le grand rectangle, après s’être défait Dodi Lukebakio. Indécis, Wim Smet décidait de faire appel à la vidéo pour analyser la phase. C’est alors que l’arbitre s’est dirigé vers un écran installé au bord du terrain pour recourir à l’aide de la vidéo. Après avoir visualisé les images durant quatre minutes, il est allé indiquer le point de penalty, permettant à Mouscron de réduire le score par l’intermédiaire de Jonathan Bolingi.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct