«Teo sait qu’il n’a pas été bon»

M. Weiler, on a le sentiment, malgré le succès face à Ostende, que tout ne tourne pas encore rond. Qu’est-ce qui cloche selon vous ?

D’abord, même si ce n’est pas une excuse, l’état de la pelouse n’a pas favorisé notre jeu. L’herbe, trop haute, ne facilitait pas la circulation de balle. Ensuite, on doit encore intégrer quelques nouveaux joueurs alors qu’on n’en est qu’au deuxième match d’une saison très longue. Parfois, cette intégration peut aller vite, parfois moins. Enfin, et il ne faudrait pas l’oublier, il y a aussi les qualités de cette équipe ostendaise, déjà démontrées face à Marseille.

Quand on voit la prestation de Teodorczyck, peut-on dire qu’il y a un problème avec lui ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct