Laurel et Hardy, la comédie intemporelle

Laurel et Hardy, la comédie intemporelle
Supplied by Capital Pictures

C ’est moi Laurel. C’est toi Hardy. C’est toi le gros et moi le petit  » . Éternels amis, ils se sont chamaillés à l’écran, le temps d’une centaine de films. Vingt-cinq ans durant et ce dès leur rencontre en 1927, ils ont fait rire la planète entière avec leurs mésaventures. Reconnaissables à leurs chapeaux melon et à leurs costumes disproportionnés, Laurel et Hardy n’avaient ni le flegme de Buster Keaton, ni la fibre moralisatrice de Charlie Chaplin. Peu importe. Eux avaient l’avantage d’être deux. C’est ensemble qu’ils ont marqué l’âge d’or du cinéma burlesque. À tel point qu’aujourd’hui, 90 ans plus tard, imaginer Laurel sans Hardy est impossible. Pourtant, sans un gigot d’agneau, toute cette histoire aurait été différente.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct