Pourquoi Laurent sera privé d’une partie de sa dotation

Pourquoi Laurent sera privé d’une partie de sa dotation

En postant lui-même une photo de l’événement sur Twitter, le 29 juillet dernier, le prince Laurent n’imaginait certainement pas les conséquences de sa présence au 90e anniversaire de l’armée chinoise à l’ambassade de Pékin à Bruxelles.

Pourtant, cette présence, révélée lundi par les journaux Het Nieuwsblad, De Standaar d et Het Belang van Limburg, lui vaudra la perte d’une partie de sa dotation 2017. Sur le cliché, on voit en effet le prince poser, en uniforme militaire, aux côtés de dignitaires chinois en uniforme également. Or, depuis 2013, les membres de la famille royale ne peuvent plus rencontrer de personnalités étrangères sans l’autorisation préalable du ministre des Affaires étrangères (lire ci-dessous). Une autorisation que Laurent n’a pas demandée, car, argumente-t-il, il s’agissait d’«  une invitation personnelle  ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct