L’œuf, échantillon d’une crise humaine

L’œuf, échantillon d’une crise humaine

Une nouvelle crise de l’agro-alimentaire a sans doute éclos hier. Ces derniers jours, l’Afsca avait cherché à apaiser les esprits. Et puis, soudain, la situation s’est renversée : les analyses réalisées sur des échantillons d’une des entreprises bloquées dans le cadre du dossier fipronil ont fait état d’un dépassement du seuil de sécurité européen.

Le test date du 18 juillet. Ces œufs, interdits d’accès au marché, ne devraient pas avoir atteint le consommateur, estime l’Afsca.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct