Le bilan d’Emmanuel Macron, après trois mois de pouvoir

Conseil des ministres à l’Elysée, le 22 juin dernier, autour d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe
: la pause estivale sera de courte durée.
Conseil des ministres à l’Elysée, le 22 juin dernier, autour d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe : la pause estivale sera de courte durée. - Reuters.

Depuis Paris

La quille, après trois mois de pouvoir. A l’issue d’un dernier Conseil des ministres ce mercredi, Emmanuel Macron s’accordera quelques jours de vacances. La destination ? Mystérieuse. Le chef de l’Etat, qui veut rester mobilisable, sera en France, dit-on à l’Elysée. L’été a toujours été « touchy » pour les nouveaux élus. Nicolas Sarkozy l’avait appris à ses dépens en embarquant sur le yacht de Vincent Bolloré dès sa victoire en 2007 tout comme François Hollande en s’attardant au fort de Brégançon, pour ses premières vacances en 2012. Cette fois, le désamour n’aura pas attendu l’été.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct