Scandale du fipronil: la ligne de défense du gouvernement est fragile comme une coquille d’oeuf

©Belga
©Belga

Devant la commission Economie et Santé publique, mercredi, Denis Ducarme (MR), ministre de l’Agriculture, et Maggie De Block (VLD), ministre de la Santé, munis du rapport de l’Afsca, ont tenu bon. Le premier, qui a remplacé Willy Borsus fin juillet, tente de rester zen – au passage, une grosse exposition médiatique comme celle-ci, ce n’est pas forcément perdu. Il a hérité du dossier brûlant il y a quelques jours à peine. Pas de souci, au moins en apparence. Il jongle avec les dates et les oeufs, il se défend, ne cède rien. Mais c’est dur…

1

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct