Un succès de plus pour le Meyboom

Une fois de plus l'arbre de joie a été planté, bûûms et gardevils ont accompli leur mission. © Hatim Kaghat.
Une fois de plus l'arbre de joie a été planté, bûûms et gardevils ont accompli leur mission. © Hatim Kaghat.

C’est ce mercredi matin, à huit heures trente précises, que les Bûûmdroegers se sont donné rendez-vous au bois de la Cambre afin de couper celui qui deviendra quelques heures plus tard « l’arbre du Meyboom ». Sur place, malgré quelques rires et la bonne humeur générale, la tension se fait vite ressentir car un incident de dernière minute est toujours possible : « Il y a quelques années, nous nous sommes aperçus trop tard que l’arbre était fendu de l’intérieur, nous avions alors dû accrocher des sangles pour qu’il ne cède pas. Une autre année, l’arbre n’était carrément pas tombé, puisque ses branches étaient restées accrochées dans d’autres branches voisines », raconte Jean-Pierre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct