Mohamed Dahlan vise un impossible retour à Gaza

Mohamed Dahlan dipose d’un carnet d’adresses phénoménal. © REUTERS.
Mohamed Dahlan dipose d’un carnet d’adresses phénoménal. © REUTERS.

Un scénario pourtant des plus improbables prend forme semaine après semaine au Proche-Orient. Mohamed Dahlan, ex-homme fort du Fatah (parti d’Arafat puis d’Abbas, présidents de l’Autorité palestinienne) pourrait revenir à Gaza pour y occuper les plus hautes fonctions. Cela alors qu’il a dû abandonner l’idée de revenir dans le petit territoire côtier en 2007, après le « coup » du Hamas.

Remontons le temps. Mohamed Dahlan naît en 1961 dans le camp de réfugiés de Khan Younès, au sud de Gaza. Jeune, il entre au Fatah et combat l’occupation israélienne. Il fera souvent de la prison où il apprendra l’hébreu. Dans le giron de Yasser Arafat, il prendra du galon lorsque le chef de l’OLP rentre à Gaza en 1994 après les accords d’Oslo. Nommé à la tête de la sécurité préventive, il fait la chasse aux activistes du Hamas et du Djihad islamique, qu’il emprisonne beaucoup, humilie souvent et torture parfois. Il devient un homme clé, craint, proche des Américains comme des Israéliens.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct