La crise des oeufs a raccourci les vacances, c’est déjà l’heure de la rentrée politique

Jeudi matin, Philippe Duvivier, président de la Fugea, la Fédération unie des groupements d'éleveurs et d'agriculteurs, offrait deux oeufs à Charles Michel. ©Belga
Jeudi matin, Philippe Duvivier, président de la Fugea, la Fédération unie des groupements d'éleveurs et d'agriculteurs, offrait deux oeufs à Charles Michel. ©Belga

1

Les suédois et l’élan de juillet

Juillet fut harassant mais exaltant pour la suédoise. Qui a bouclé le budget en réformant au passage l’impôt des sociétés. Et qui a vu l’un de ses ministres, Willy Borsus, libérer son portefeuille, l’Agriculture et les Classes moyennes, pour se hisser à l’Elysette, à la tête du gouvernement wallon. Ce qui a marqué un gain politique substantiel pour la formation du Premier ministre : le MR écarte le PS dans son bastion, et rétablit l’équilibre entre les majorités côté francophone, cela alors qu’il opérait seul et seulement au fédéral jusqu’alors. Pas négligeable.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct