Œufs contaminés: des éleveurs de volailles biologiques «dupés et abattus»

©Reporters
©Reporters

Le scandale sanitaire de l’insecticide fipronil n’a pas épargné les œufs d’une vingtaine d’éleveurs de volailles biologiques néerlandais qui se sentaient vendredi encore lourdement «  abattus  » et «  dupés  » par la société qui commercialisait un pesticide présenté comme étant naturel.

«  Les éleveurs biologiques sont très abattus et se sentent dupés par l’entreprise Chickfriend qui leur avait vendu un produit propre et naturel  », a confié à l’AFP Miriam van Bree, porte-parole de l’organisation pour l’agriculture biologique aux Pays-Bas (Bionext). Ils avaient démarché l’entreprise néerlandaise Chickfriend pour éradiquer le pou rouge dans leurs poulaillers à l’aide d’un produit qui devait être à base d’eucalyptus et de menthol.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct