Les Pays-Bas, désignés comme «valet puant»

Les Pays-Bas, désignés comme «valet puant»

Une des questions essentielles qu’a examinées la Commission réunie est qui savait quoi ? Et quand ? Et si un retard apporté à la transmission de l’information avait mis en péril le système de réaction, permettant la poursuite de l’escroquerie et de la contamination ?

Dès le début des auditions, le ministre Denis Ducarme (MR) tire à boulets ramés sur nos voisins bataves : « Du fipronil avait été détecté dans des œufs aux Pays-Bas dès novembre 2016. Quand un pays comme les Pays-Bas, un des plus gros exportateurs d’œufs au monde, ne transmet pas ce genre d’information, ça pose vraiment problème ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct