Migration: pourquoi la Libye boute les ONG hors de Méditerranée

Le navire Prudence de MSF ©AFP
Le navire Prudence de MSF ©AFP

L ’équipe médicale vient de refaire l’inventaire de la clinique, on est en stand-by, prêts à repartir. » Sur la Prudence, le plus gros bateau de secours opéré par MSF en Méditerranée, on trépigne. Le navire qui devait quitter Catane, en Sicile, pour reprendre sa mission de sauvetages, ne quittera pas le quai jusqu’à nouvel ordre. L’annonce couperet du « gouvernement » libyen a pris tout le monde de court : la Libye va organiser sa propre zone de recherche et de sauvetage et les ONG, accusées de collusion avec les passeurs, ne sont pas les bienvenues.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct