L’Afsca, cette institution jeune et mal aimée

© Sylvain Piraux.
© Sylvain Piraux.

Après le scandale des œufs contaminés qui auraient échappé à son contrôle, une communication de crise jugée tardive et mal construite, une politique favorable à l’agrobusiness qui tuerait doucement mais sûrement les petits producteurs wallons… L’Afsca, agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire, est à nouveau sur le gril avec l'affaire Veviba.

Une première ? Non. Ponctuellement -vous n’avez pas oublié l’affaire de tarte au riz de Verviers ou celle du fromage de Herve –, l’institution est montrée du doigt. Peu populaire comme d’autres autorités de contrôle – c’est inhérent à sa fonction –, l’Afsca est, comme ses consoeurs également, méconnue du grand public.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct