Seconde session: rush estudiantin sur les photocopieuses

Le personnel se débrouille pour répondre au mieux à la forte demande des étudiants, sans compter toutefois sur des renforts. © D.R.
Le personnel se débrouille pour répondre au mieux à la forte demande des étudiants, sans compter toutefois sur des renforts. © D.R. - D.R.

Dans les copy services, les photocopieuses tournent à plein régime. En cause : la seconde session d’examens dans l’enseignement supérieur approche à grands pas. « Notes de cours, synthèses, rapports de stage, mémoires… C’est la même rengaine chaque année, explique Michel, gérant de Fac-copy à Louvain-La-Neuve. Les étudiants s’y prennent toujours à la dernière minute ». En cette période et selon les magasins, plus de 100.000 feuilles peuvent sortir quotidiennement des machines.

Malgré les épreuves qui approchent, certains jeunes clients semblent plutôt détendus. «  Je viens imprimer les dernières notes et synthèses dont j’ai besoin parce que j’étudie à partir de demain », explique Constantin, étudiant en 2e bac d’Ingénierie commerciale à l’Ichec. Christopher, étudiant en Sciences économiques à l’UCL, fait pareil : « Il est temps que je m’y mette ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct