Marcel Kittel change d’air

Marcel Kittel quitte Quick Step.
Marcel Kittel quitte Quick Step. - Photonews

Il s’est remis en selle la semaine dernière, entre Pays-Bas et Belgique, sur les étapes du Binck Bank Tour (ex-Eneco) mais il est permis de se demander si Marcel Kittel n’a pas emporté son dernier succès sous le maillot Quick Step en juillet, à Pau, sur la route d’un Tour dont il était jusque-là l’incontestable sprinter numéro 1. Quintuple lauréat d’étapes et porteur du maillot vert au moment de son abandon dans les Alpes, consécutif à une chute qui avait lacéré son épaule, l’Allemand a démontré dans la plus grande épreuve du monde qu’il est bel et bien revenu à son meilleur niveau. Retour du diable Vauvert que le golden boy du sprint, version 2.0 de Dolf Lundgren, doit à la culture du succès savamment entretenue dans l’équipe Quick Step. Pas un ingrat, Marcel Kittel a, tout en confirmant son départ, remercié «  un team qui l’a énormément soutenu depuis deux ans et permis de retrouver confiance après une horrible année 2015

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct