Mata à Genk: un prêt qui peut rapporter gros

Mata à Genk: un prêt qui peut rapporter gros
News

À première vue, le prêt de Clinton Mata à Genk, qui a présenté son nouveau joueur ce mercredi après-midi, a de quoi surprendre. Comment l’élément le plus « bankable » du noyau carolo a-t-il pu aboutir, sous la forme d’une location, qui plus est chez un concurrent direct pour les Playoffs 1 ? Cette opération paraissait en tout cas totalement inimaginable il y a deux mois de cela, lorsque Charleroi et Anderlecht avaient trouvé un accord pour le transfert définitif du joueur au Parc Astrid. Mais à l’époque, le principal intéressé avait finalement décidé de refuser la transaction pour la simple raison qu’il s’était senti forcer la main. S’en est suivi un divorce avec son agent d’alors, Mogi Bayat, lequel avait selon lui agi dans l’intérêt des deux Sporting plutôt que dans le sien. Le joueur a ensuite cherché une solution et s’est finalement tourné vers John Bico, dont la réputation n’est plus à faire dans ce domaine, pour le conseiller.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct