Pourquoi la Belgique attire peu d’étrangers hautement qualifiés

Notre pays n’est pas équipé, fiscalement, pour espérer attirer des informaticiens étrangers. ©D.R
Notre pays n’est pas équipé, fiscalement, pour espérer attirer des informaticiens étrangers. ©D.R - D.R.

Et si la Belgique n’était pas très attirante ? Si on ne doute pas des qualités de notre pays pour attirer les touristes, il semblerait, en revanche, bien plus compliqué de faire venir les travailleurs étrangers hautement qualifiés (disposant d’un diplôme supérieur). C’est du moins ce qui ressort d’une étude menée pour le compte de l’entreprise RH Randstad par l’Institute of Labor Economics de Berlin, qui s’est penché sur la question de la migration vers plusieurs pays membres de l’OCDE, dont la Belgique.

Il en ressort que seulement 24 % des étrangers qui ont rejoint notre pays sont hautement qualifiés. Une proportion visiblement assez faible, comparée aux autres pays passés à la loupe. Parmi les Etats les plus attirants pour les travailleurs très qualifiés, on retrouve ainsi le Canada suivi de la Grande-Bretagne, dont la part de diplômés du supérieur dans la migration totale est respectivement de 55 % et 48 %.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct