Quand la double-nationalité d’un seul homme risque de faire éclater tout un gouvernement

Quand la double-nationalité d’un seul homme risque de faire éclater tout un gouvernement

Il avait acquis une notoriété internationale en menaçant de faire euthanasier les yorkshires de Johnny Depp et de son ex-épouse Amber Heard entrés illégalement en Australie. Le Premier ministre adjoint australien est empêtré dans une affaire qui pourrait bien lui coûter ses mandats. Pas de canidés en cause cette fois-ci, mais des… kiwis. Barnaby Joyce a découvert avec stupeur (en pleine session parlementaire) qu’il n’était pas uniquement australien. Un héritage qu’il doit à son père, né en Nouvelle-Zélande. Une double nationalité qu’il ignorait et qu’il n’avait jamais demandée.

Coup de tonnerre dans le ciel australien puisque les titulaires d’une double nationalité ne peuvent siéger au Parlement. Encore plus embêtant pour Joyce : la coalition conservatrice du Premier ministre Malcolm Turnbull n’a qu’une voix de majorité au sein de la Chambre des représentants. Son départ pourrait possiblement aboutir au vote d’une « motion de non-confiance » à l’encontre de la coalition de droite au pouvoir.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct