Henry Onyekuru: «Personne ne me reconnaît dans les rues de Bruxelles»

Henry Onyekuru.
Henry Onyekuru. - Jimmy Bolcina/Photonews.

Auteur de 22 buts la saison dernière avec Eupen, soit autant que Teodorczyk désigné meilleur buteur de la compétition car il en avait inscrit davantage à l’extérieur, Henry Onyekuru a de suite été considéré comme l’un des gros coups du mercato estival belge lorsqu’on a appris fin juin que le Sporting d’Anderlecht avait obtenu son prêt pour une saison dans la foulée de son transfert à Everton pour huit millions.

Impression confirmée lors de sa première titularisation avec la vareuse mauve face à Ostende. De par sa vitesse et ses dribbles, le Nigérian de 20 ans avait apporté une certaine fraîcheur à la division offensive anderlechtoise. Pourtant, malgré les compliments proférés par René Weiler à l’issue de l’unique victoire en championnat du club bruxellois jusqu’ici, Onyekuru a dû patienter jusqu’à la 62e minute de jeu pour fouler la pelouse de Charleroi le week-end dernier.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct