Depuis Charlottesville, les géants du web censurent «l’alt-right»

©PhotoNews
©PhotoNews

Depuis les manifestations de mouvements d’extrême droite américaine ce samedi, de nombreuses sociétés actives dans le secteur informatique censurent le discours des suprémacistes blancs. À grand renfort de suppression de comptes, de blocage de site, ou de pages, la Silicon valley dénonce désormais très fermement les événements survenus ce 12 août en Virginie.

Apple, Facebook, Reddit et Microsoft

Apple a par exemple décidé de suspendre ses services Apple Pay sur certains sites vendant des vêtements et autres mugs floqués de symboles (néo)nazis.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct