Attentats en Catalogne: quatre continents pleurent leurs victimes

Une minute de silence a été respectée sur la place de Catalogne à Barcelone, en présence du Premier ministre Mariano Rajoy et du roi Felipe, ainsi que du président catalan Carles Puigdemont. ©Sergio Perez/Reuters.
Une minute de silence a été respectée sur la place de Catalogne à Barcelone, en présence du Premier ministre Mariano Rajoy et du roi Felipe, ainsi que du président catalan Carles Puigdemont. ©Sergio Perez/Reuters. - SERGIO PEREZ/Reuters.

En s’attaquant à la côte espagnole, et spécifiquement Barcelone, les terroristes savaient qu’ils feraient des victimes de nombreuses nationalités. Frapper la Rambla, l’avenue la plus touristique de la ville, c’est s’assurer une caisse de résonance dans le monde entier. Car Barcelone a accueilli l’an dernier 30 millions de visiteurs venus du monde entier, selon les chiffres de la municipalité.

Ce vendredi, ce sont donc 35 pays situés sur quatre continents qui pleurent leurs morts et sont au chevet de leurs blessés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct