Aux Etats-Unis, les extrémistes blancs reviennent en force après des années de vie cachée

Aux Etats-Unis, les extrémistes blancs reviennent en force après des années de vie cachée

Depuis New York

Après Charlottesville, au tour de Boston. Encore sous le choc des sanglantes émeutes raciales survenues le 12 août, l’Amérique découvre, hébétée, que son cauchemar brun ne fait peut-être que commencer. Une extrême-droite blanche suprémaciste, décomplexée par les propos flous et amènes du président Donald Trump à son égard, va multiplier les rassemblements dans les jours et les semaines à venir.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct