Avec Google, l’application de covoiturage Blablacar passe à la vitesse supérieure

Avec Google, l’application de covoiturage Blablacar passe à la vitesse supérieure

Il est loin le temps où le covoiturage se résumait à embarquer un jeune auto-stoppeur en bord d’autoroute à la veille des vacances ou d’un festival. Partager son véhicule est désormais un mode de transport à part entière, pour lequel des utilisateurs sont prêts à payer. Un changement d’habitude, conséquence d’une conscience écologique populaire de plus en plus aiguisée, de routes de plus en plus embouteillées et de transports en commun parfois trop onéreux également.

La preuve ? Blablacar, emblème de ce virage commercial du covoiturage, qui revendique 45 millions de membres dans le monde, sera désormais référencée en Belgique à côté de la SNCB, de la TEC ou de la STIB sur l’application Google Maps. Un partenariat tout neuf et mondial, dans le sens où ce nouveau service sera progressivement disponible dans les 22 pays où la société française à la croissance fulgurante est active.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct