Quand les grandes fortunes tournent le dos à Trump et Mar-a-lago

La résidence de Donald Trump à Mar-a-Lago, en Floride. © Reuters
La résidence de Donald Trump à Mar-a-Lago, en Floride. © Reuters - Reuters.

S’il existe une indication, une seule, que l’avenir politique de Donald Trump sent le roussi, elle est à rechercher dans son petit monde de richissimes fondations, milliardaires et philanthropes. Habitués à encombrer les fastueuses réceptions de Mar-a-lago, la « Maison-Blanche d’hiver » au large de West Palm Beach, en Floride, ceux-ci auraient plutôt tendance à quitter le navire. Une vingtaine d’associations caritatives ont déjà annulé leurs galas ou dîners de charité en réaction aux propos déconcertants de Donald Trump sur les débordements racistes de Charlottesville (Virginie), le 12 août. Le président américain avait affirmé qu’il se trouvait « des gens bien » parmi ceux venus participer au rassemblement controversé « Unite the right ».

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct