Wilhelm Furtwängler Live recordings 1944-1953

<span>Wilhelm Furtwängler</span> Live recordings 1944-1953

Cet artiste philosophe, peut-être le plus grand chef de tous les temps, pouvait cacher des facettes différentes.

Tout d’abord parce qu’il est un créateur de l‘instant. Ses interprétations pouvaient alors refléter l’urgence ou l’oppression des circonstances comme en témoignent des concerts donnés sous le régime nazi où s’entend déjà le poids des conflits à venir (une ouverture de « Leonore 3 » et une 7e symphonie de Beethoven d’une stupéfiante puissance) ou son dernier concert de guerre (à Vienne en février 45) où des œuvres, souvent plus spontanées sous sa baguette (symphonies de Franck ou 2e de Brahms) prennent une dimension quasi insupportable.

Un disque entier permet de l’entendre à son sommet dans des pièces orchestrales de Wagner avec son Berliner. Avec en prime une 8e de Bruckner viennoise d’une puissance tellurique.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct