A la foire aux armes de Moscou, les pays émergents viennent «faire leurs emplettes»

Le char T-90 en démonstration, à la Foire aux armes 2017 de Moscou. ©AFP
Le char T-90 en démonstration, à la Foire aux armes 2017 de Moscou. ©AFP - AFP.

Depuis Moscou

Affiches élogieuses sur les soldats héros de l’annexion de la Crimée, chants militaires et refrains « En avant Russie ! », tasses de thé avec le portrait du président chef des armées et tee-shirts flanqués de celui du ministre de la Défense… Le parc qui accueille cette semaine « Armia 2017 », immense salon militaire exposant plus de 11.000 pièces sur près de 600.000 m2 dans la lointaine banlieue boisée de Moscou, porte bien son nom : « Patriote ». Mais, au-delà de la propagande à destination interne, cet immense salon très bien organisé s’est tourné avant tout, pour sa troisième édition, vers ses principaux visiteurs étrangers : les pays émergents.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct