Paul Magnette et les personnalités politiques belges

De l’estime pour Louis Michel

Quelques années avant de répondre à l’appel d’Elio Di Rupo, Paul Magnette avait été approché par Louis Michel. « Il m’avait remis un prix et m’avait dit de passer le voir. Il avait passé quatre heures à me parler de son engagement, de la politique. J’avais, et j’ai toujours d’ailleurs, beaucoup d’estime pour Louis Michel. La manière dont il a pris position dans le débat sur les réfugiés, son courage sur beaucoup de sujets pas faciles... Comme ministre, il a en outre essayé de redonner des principes à la politique étrangère belge au-delà de la simple realpolitik. Après une seconde rencontre, je lui ai dit : “Avec tout le respect et l’estime que j’ai pour vous, je suis de gauche, c’est impossible pour moi.”  »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct