Bpost, Proximus, SNCB… Le fantôme de la privatisation

Bpost, Proximus, SNCB… Le fantôme de la privatisation

Johan Van Overtveldt et Kris Peeters ont pris les devants : la rentrée politique au fédéral, c’est fait, c’est eux. Le ministre N-VA des Finances et le vice-Premier et ministre de l’Economie CD&V ont en effet livré deux interviews croustillantes en cette fin de semaine et fin du mois : le premier dans l’Echo (qui publie ce samedi, mais qui a anticipé le propos vendredi matin sur son site internet) ; le second dans la Dernière Heure. Où les deux rivalisent de commentaires sur de possibles privatisations d’entreprises publiques. En tout ou en partie. Ils laissent planer le doute. Notamment – Van Overtveldt est explicite, Peeters allusif – pour ce qui concerne la SNCB.

En réalité, c’est plus compliqué que cela.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct