«Le PS n’est pas une religion, mais un engagement spirituel»

«Le PS n’est pas une religion, mais un engagement spirituel»

Dès ses années universitaires, «  vers 1991-1992  », Paul Magnette s’engage en politique. Mais pas en droite ligne au PS. «  J’étais à l’ULB et je suis allé jeter un coup d’œil partout : chez les écolos, les communistes, Alternative libertaire auquel j’ai été abonné tout un temps. Je faisais de la politique d’une certaine manière, mais sans être affilié à un parti. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct