La ministre du Budget le reconnaît: «Le tax shift n’est pas encore totalement financé»

Sophie Wilmès : «Faire un budget, c’est fixer un cap, c’est annoncer au Parlement notre vision.» ©Bruno Dalimonte.
Sophie Wilmès : «Faire un budget, c’est fixer un cap, c’est annoncer au Parlement notre vision.» ©Bruno Dalimonte. -

Mardi matin. La nouvelle ministre du Budget, Sophie Wilmès (MR), s’apprête à recevoir ses collègues des Régions pour une discussion budgétaire.

Apparemment, le lien entre eux est rétabli. « C’est normal qu’on se parle, qu’on essaie de se comprendre. Même si on n’est pas toujours d’accord, évidemment ». Celle qui a remplacé Hervé Jamar le mois dernier nous reçoit dans son bureau pendant une heure, souriante et détendue.

En deux mots, comment définiriez-vous votre premier mois au Budget ?

Passionnant et sportif. Passionnant parce que je suis entrée directement dans le vif du sujet. Sportif parce que les Conseils des ministres qui durent une partie de la nuit, c’est physique quand on n’a pas l’habitude.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct