Un circuit de légende pour un duel de géants

Un circuit de légende pour un duel de géants

Avez-vous pris le temps d’observer le regard de Lewis Hamilton, dimanche, sur le podium du Grand Prix de Belgique ? Disons qu’il n’avait pas des yeux de tueur, mais à tout le moins ceux du gars hyper-déterminé, parti « à la guerre », investi d’une mission visiblement mûrie pendant le petit mois de trêve que vient de vivre le monde de la F1.

Relégué à 14 points de Sebastian Vettel à l’issue du dernier Grand Prix de Hongrie, on devine le sujet de réflexion qui a dû être celui du Britannique au moment d’enfiler ses tongs et son maillot de bain, fin juillet. Il nous en avait livré quelques éléments au début du week-end, que l’on peut résumer ainsi : « Ferrari a fait la meilleure voiture cette année, mais notre expérience et notre savoir-faire doit nous permettre de maintenir la Scuderia en respect. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct