Départ d’un convoi de déchets radioactifs «vitrifiés» de la France vers la Belgique

© Photo News
© Photo News

Un convoi de «  déchets vitrifiés  » a quitté lundi la Hague, dans le nord-ouest de la France, vers la Belgique, a annoncé lundi soir l’entreprise française Areva. Il s’agit de déchets issus du retraitement, en France, de combustibles nucléaires belges usés. «  Il s’agit du premier transport de déchets vitrifiés de moyenne activité vers la Belgique. (…) Les déchets retournés avec ce transport correspondent au traitement de 68 tonnes de combustibles usés qui ont permis d’alimenter en électricité pendant environ deux ans l’équivalent d’une ville de la taille de Bruxelles (1.150.000 habitants)  », précise Areva.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct